Podcast48

21
juin
2017


Posté dans la catégorie Podcast.

Permalink de l'article :
http://tinyurl.com/y7axoaok

Il est taggé en tant que...

, , , , , ,

Episode #89 – ​Le baiser de la mort

Bonjour,

Voici l’épisode 89 de Podcast48, le troisième du cycle d’enregistrement avec Koko dans la nouvelle équipe de Podcast48. Et on aura bien besoin de sa spécialité sur les NMB avec une review de la grosse box de concerts sortie récemment.

A noter que pour coller à l’actualité j’ai renuméroté cet épisode 87 en 89, ne vous étonnez donc pas du chiffre annoncé dans l’intro ;)

Au sommaire de ce quatre-vingt-sixième podcast :

NEWS / DEBAT
Izuta Rina : le début de la fin ?

BIG CHRONIQUE
Seishun Dokei (NGT48, 1st Single)

MID CHRONIQUE
NMB48 4 LIVE COLLECTION 2016 (Concerts)

SPEED CHRONIQUE
Aishitetano (Masuda Yuka, 1st Single)

Enjoy ^_^

Misaki

PS : ne loupez pas le prochain enregistrement Live le samedi 24 juin dès 9:30, pour le debrief des résultats du Sousenkyo !!

Comment écouter le podcast ?

iTunes : https://itunes.apple.com/fr/podcast/podcast48/id625639025?mt=2

Direct Download (mp3) : http://www.podcast48.com/podcast/pdc48_89.mp3

  • Hachiko__48

    Hey !
    ça fait un moment que j’ai pas commenté, et cet épisode m’a donné envie de réagir sur pas mal de trucs donc c’est l’occasion^^

    Sur le single NGT, moi, je trouve que c’est le meilleur single 48 qui est sorti depuis un bon moment. Toutes les pistes sont bonnes (Seishun Dokeui, Shitanona de Yobeta no wa, Junjou Yoroshiku), voires très bonnes (Akikan Punk), voire même excellentes (Kurayami Motomu). Et même GOD LEVEL (Shutsujin). L’instru de Shutsujin, c’est de la folie. J’étais pas fan du choix de Seishun Dokei en A-side, mais je crois bien que Nikache et Shin ont fini par me convaincre
    Après juste une petite rectification, pour la chanson des kenkyuusei, c’est pas la center Nara Miharu qui est partie, mais Mizusawa Ayaka. Elle est partie pour réaliser son rêve de devenir prof en école maternelle/crèche, et comme elle avait déjà 22 ans je crois, c’était le moment quoi.

    *mode fan NMB on* Complètement d’accord avec Koko, le 5ème anniv est de loin ce qu’il faut voir sur toutes ces boxs. Elle a bien choisi les moments forts en plus, l’intro du Jour 1 qui était ultra badass, le Yuri Gekijo (qui était bien mieux que celui qui était en bonus de Boku igai no dareka) et *mode Nagisa oshi on* la « perf » au piano de Nagisa. Ce moment est absolument grandiose, la symbiose entre l’idol et le public, le travail pour arriver à faire l’année d’après à ce qu’on avait foiré… C’est la définition-même de l’idol. Faut savoir que ça avait un peu traumatisé Nagisa cette histoire: elle avait raconté après le 6ème anniv que tout cet entrainement l’avait traumatisé au point de la dégouter des onigiri, parce c’est noir et blanc comme les touches de piano^^

    Pour finir, sur le single de Masuda Yuka, je vais prendre sa défense vu que je l’ai bien aimé et que tout le monde l’a défoncé lol.
    En fait ce single a été produit par Kreva, qui est un rappeur/producteur que j’écoute et apprécie perso. Et du coup, en sachant ça, je m’attendais à ce qu’elle arrive avec ce style un peu RnB. J’ai aaaadoré Aishiteta no, et j’ai aimé le single dans son ensemble et le calme qui s’en dégageait justement. J’ai trouvé ça japonais en fait, à l’opposé de la musique occidentale et des Mariah Carey, des Beyonce and cie qui passent leur temps à chanter en puissance et à gueuler, disons-le. C’est pas ça la musique pour moi. (après je dois bien avouer que une chanson un peu plus rythmée sur les 3, j’aurais pas dit non non plus)

  • Lionel90

    Je vais aussi prendre la défense d’une de mes anciennes oshi.

    Il faut se rappeler que peu après son départ des AKB, Yuka a un jour lâché qu’elle n’aimait pas son passé d’idole, et même qu’elle détestait certains aspects. D’où peut être sa certaine timidité à la TV. (PS: elle s’est inclinée face à Wasamin en finale du 1er concours de divas).
    En quittant AKB, elle a plus ou moins tiré un trait sur tout cela.
    Pour la faire revenir dans DIVA (le sous groupe), visiblement il a fallu lui proposer plus que seulement chanter. D’où Discovery sans doutes la meilleure chanson/ single de DIVA, et l’album où toutes les filles, même les backdanseuses se sont impliquées dans l’écriture.

    Une foi sa carrière d’idole derrière elle, elle a visiblement voulu opérer un virage à 180° et montrer une autre facette.
    J’ai l’impression que vous attendiez un single de « Masuda Yuka, membre d’AKB48 », Hors elle nous a servi son single, celui de « Yuka Masuda l’artiste » (Je met volontairement son nom dans l’autre sens pour montrer que c’est la même personne, mais ce n’est plus pareil). Et je pense qu’elle a voulu montrer qu’elle est capable d’autre chose que de faire des trucs de « chanteuses à voix » (qui finalement se ressemblent aussi dans leur registres.) J’apprécie beaucoup ce style très posé où elle ne pousse pas très fort sur sa voix. Elle a fait quelque chose de plus personnel.pour trancher avec son passé d’idole.
    Les chansons sont agréables à écouter. j’aime beaucoup le single. (pas trop aimé Diagonale).

    Pour faire une comparaison (je ne sais pas si c’est bien choisi), je n’ai jamais trop apprécié Lara Fabian. Voix puissante, mais c’est tout ce qu’elle savait en faire, de la puissance !

    Les choses ont un peu changé après qu’elle a commencé a poser sa voix pour chanter plus en nuances, plus subtile. Son duo avec Mauranne par exemple.

  • Fabnol

    Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre avec votre topic sur Izurina et j’ai été agréablement surpris par la tournure de cette chronique! Vous êtes partis de cette membre et vous avez élargi la discussion en évoquant le sort des filles qui ont été transférées. J’ai trouvé ça passionnant! Good job!

  • Gourgandine48

    Bien le bonjour !
    Izurina : entièrement pas d’accord avec vous quand vous dites qu’il faut avoir une niak (ça s’écrit comment ce mot ?) de fou pour réussir dans un groupe étranger. Chikarina réussit vraiment Bien, et oui au niveau japonais on s’en fout au final, Mais la bas c’est le fire ! Juste que de toute façon, izurina était vouée à être une theater girl, tout comme Chikarina Mais elles ont saisi une opportunité qui leur sert/ va leur servir. Vous évoquiez le cas de Ma chia ling, effectivement Elle est aimée par les japonais, Mais on en sait rien du côté taïwanais finalement, je pense que Chikarina et Izurina subissent le même sort : désintérêt du côté Jap mais côté JKT et BNK c’est le fire. Et pour Harugon, Harugon avait une bonne fan base donc Elle s’est moins faite oubliée + y a eu le constraste Harugon/Akicha qui à joué en sa faveur aussi.

    Pour le single NGT, j’ai été d’accord avec Misaki tout le long x) je suis toujours pas marquée par ce 1er titre… Il y avait un temps où on avait du tsuyokimono yo ou Zetsumetsu kurokami shoujo, bring me back to this time. Et sinon la deuxième musique du jingle la, j’ai l’impression que c’est un mix de deux musiques de no3b : Seishun no Komorebi et Kuchibiru Furezu, ça me déroute toujours autant.

    Pour Masuda Yuka, je trouve que c’est Bien qu’elle fasse des ballades, j’ai aimé ce single et c’est dommage que je n’ai pas été la pour le défendre Mais faire du stargazer/MARIA c’est trop Masuda Yuka des AKB et aussi trop prévisible. Apres je suis d’accord qu’elle aurait pu faire une ballade du style You should know it, qui mélange donc ballade et puissance vocale.