Podcast48

11
janvier
2015


Posté dans la catégorie Podcast.

Permalink de l'article :
http://tinyurl.com/lwjmgj5

Il est taggé en tant que...

, , , , ,

Episode #31 – Cha cha chachacha chachachacha cha cha

Bonsoir,

vous vous dites surement que, ça y est, j’ai complètement sombré dans la folie pour avoir donné au nom comme celui-ci au 31ème épisode de Podcast48, mais non, je respecte juste la promesse que j’avais faite dans ce même épisode : ici

Mais, ne vous inquiétez pas il y a tout de même du contenu un peu plus sérieux dans ce podcast avec notamment le récit de voyage de Bloud, un des rares à avoir pu assister à la comédie musicale AKB49 et le débat tant attendu sur la Nouvelle génération ! Est-elle enfin prête à prendre les rennes du groupe pour écrire ce second chapitre ?

sommaire_31

Au sommaire de ce trente et unième podcast :

PDC48 IN JAPAN :
AKB49, la comédie musicale

DEBAT :
– la nouvelle génération est-elle prête pour reprendre le flambeau ?

RELEASES :
Nandome no aozora ka? Hana (Nogizaka46, 10ème single)
Rashikunai (NMB48, 10ème single)
DOCUMENTARY of AKB48 – The time has come (AKB48, 4ème documentaire)

ENDING BY FURANSUNOAKB:
Omoidasu tabi ni tsuraku naru (Team Surprise, 1er Stage)

Enjoy ^_^

main_AKB49

Misaki

Comment télécharger le podcast ?

iTunes : https://itunes.apple.com/fr/podcast/podcast48/id625639025?mt=2

Direct Download (m4a) : http://www.podcast48.com/podcast/pdc48_31.m4a (de meilleure qualité (128 kbps – 137,7 MB) avec chapitrage et illustrations)
Direct Download (mp3) : http://www.podcast48.com/podcast/pdc48_31.mp3 (plus léger (64 kbps – 76,6 MB) destiné principalement à ceux qui n’arrivent pas à écouter la version m4a)

  • Fabnol

    Bonne émission encore une fois! Même meilleur que dans mes souvenirs lors du live.:o)

    Pour en revenir au débat des nouvelles générations chez les AKB48. Au vu de l’énorme casse tête auquel est confronté le management pour faire émerger les nouvelles générations tout en capitalisant sur les piliers , je trouve qu’ils ne s’en sortent pas si mal que ça.
    Des personnalités fortes chez les nouvelles, il y en a. Je pourrais citer Tano Yuka, Karen, Takahashi Juri et depuis le shuffle, Chiyori et Maachun.
    Je trouve que grâce à elles, entres autres, y a eu un regain d’intérêt dans AKBINGO, cette année.

    En ce qui concerne, les Tentoumu-Chu, comme Blood, je ne pense pas que la unit a flopé . l’arrêt temporaire d’activité des Tentoumu coïncide avec l’arrivée de choses beaucoup plus importante à gérer comme la team 8 ou Otona AKB qu’il fallait promouvoir à leur leur tour.
    Maintenant, le management a l’air de croire à la team 8 donc….
    Mio, c’est vrai que c’est la Ponkotsu ultime du 48 group , mais je la trouve plutôt marrante. Je ne suis pas les HKT mais dans l’émission de variété de Tentoumu-chu ( qui est pas si mal que ça sur la longueur), on se marre dès qu’elle a du screentime .xD

    Et au sujet de la 15ème génération, on parle souvent, à raison, d’Owada Nana et de Mukaichi Mion mais on oublie Komiharu Haruka. Elle cache bien son jeu derrière son sourire, elle a l’air d’être assez ambitieuse et je pari sur elle dans un avenir à moyen/long terme comme une future senbatsu.

    Pour finir un petit mot sur la comparaison entre les AKB48 et les Momusu. Je ne partage pas vraiment les affirmations de Shinbaka sur le fait que les Momusu ont bien gérer la transition entre les nouvelles et anciennes générations. Entre l’âge d’or du groupe où c’était un phénomène, qu’elles participaient à pleins d’émissions de divertissement, qu’elles vendaient dans les un million disques par single et maintenant leur renouveau où elles redeviennent fréquentables avec plus de présence dans les médias et qu’elles avoisinent les 150 mille ventes par singles, elles ont eu un lonnnnnnnnnnnngue traversée du désert où elles n’ont vendu que 50 000 disques par single. Cela a duré 7/8 ans. Période durant laquelle Tsunku rechignait à intégrer de nouveaux membres. les rares filles qui ont intégré le groupe durant n’ont pas fait long feu. Et mise à part Koharu Kusumi, les autres ont été éclipsées par leurs ainées, au final on s’est retrouvé avec les mêmes visages mis en avant pendant 8 ans et un groupe qui a végété tout ce temps là avant de retrouver la voie du succès avec l’arrivée pleins de nouvelles recrues, cette fois mise en avant et un changement musical assez marqué vers la techno/pop auto tuné.
    Y a mieux comme gestion des nouvelles générations, je trouve.^^

    PS; J’ai bien croisé Shinbaka au concert des Nogizaka à JE. C’est même lui qui m’a indiqué où se trouvait Misaki.:p
    A sa décharge, il me connait de vu mais je suis pas sur qu’il connaissait mon pseudo.

    • ShinBaka

      On va dire que c’est une question de point de vue ^^
      La gestion qui est en ce moment faite dans la transition des anciennes aux nouvelles chez les AKB48 est vraiment mauvaise, par rapport à une gestion certes longue mais très progressive (autant niveau musicale qu’au niveau de la line up) et qui finalement arrive à terme avec une assez bonne fin. Et je tiens à dire que Tsunku ne gère quasiment plus rien et qu’UpFront à quasiment tout le contrôle maintenant (ces paroles n’engagent que moi bien sur ^^)

      Ce que je veux dire, c’est qu’au niveau des AKB, en ce moment, on a même pas une transition à proprement dit. On a du néant, des crash test qu’on bâcle et qu’on range au placard. Je parle au niveau des membres, pour ce qui est de la musique, le style est vachement plus étendus et ça date pas d’hier.

      • Guest

        Je vois ce que tu veux dire Shinbaka et oui l

      • Fabnol

        Je vois ce que tu veux dire Shinbaka. Je comprends tes inquiétudes et ta frustration vis à vis du management des AKB48.
        Après, peut être que tous ces fameux tests, ces push qui semblent bâclé, ça fait parti du plan qu’ils ont décidé et dont les résultats se verront (ou pas ) à moyen terme.
        Les push qui datent de 2011/2012 de Yuihan et Paruru commencent à porter leur fruits, en ce moment même. Sakura, semble bien parti pour briller au sommet, maintenant. Kawaei bien que l’incident d’Iwate l’handicape car elle n’a plus de contact avec ses fans, elle fait parti de la vitrine du groupe. Quant à Yuria, son exposition va augmenter en 2015. D’ailleurs il suffit de regarder le dernier Mechaike qui n’est rien d’autre 1h30 de pub au profit des AKB à une heure de grande écoute.
        On va bien que des membres sont privilégiés parmi la 20 aines de AKB qu’on aperçoit. Paruru , Sakura, Yuria et je sais plus qui ont droit à un petit montage de leur jolies frimousse, quand on les présente à la caméra pas les autres.
        On sait que Takamina va partir à la fin de l’année et que Miichan et Nyan Nyan ne vont pas tarder à la suivre, ça libère de la place dans le senbatsu.

        Après, je ne dis pas qu’il n’y a pas d’erreur par ci par là. Néanmoins le groupe est encore au top malgré le départ d’Acchan et de Yuko. Et même s’il n’a plus l’éclat d’antan. Y a pas eu de décrochage.

        C’est pour ça que la comparaison avec les Morning Musume, je l’ai pas trouvé forcément pertinente durant le débat. Takahashi AI, Risa Niigaki, Tanaka Reina ou Michishige Sayumi, ces filles qui ont intégré le groupe en core au sommet de sa gloire, au début 2000, qui représentaient la nouvelle génération et qui ont pris la tête du groupe une fois les anciennes parties ou virées n’ont pas été à la hauteur de leurs ainées. Elles ont fait stagné le groupe au plus bas pendant 7 ans, en vendant 10 fois moins de singles qu’à la grande époque. du coup, on ne peut pas dire que la transition fut une réussite. Et comble de l’humiliation, alors le groupe était au plus bas en 2010, ils ont crée, en parallèle les Dream Morning Musume qui étaient composées des premières générations du groupe et qui ont chanté les tubes que les gens ont aimé.
        Aujourd’hui, le succès est à nouveau au rendez-vous pour les Morning Musume tant mieux pour elle.

        Si la génération des Kojimako, Kibaki Yuria et Owada Nana se retrouvent à la tête du groupe avec le même tragique destin que les Morning Musume en leur temps. Alors oui, on pourra parler d’échec pour AKS.

  • Zeropanda0 3

    Merci encore pour ce super podcast !
    J’avoue je ne me suis pas intéressée à akb49, je suis pas fan d’akarin mais apres le podcast ça m’a donné envie je pense allez y jeter un coup d’oeil !
    Le dernier des Nogizaka pour moi les couplets seulement relèvent de la Kamikioku je les trouve super mais pas les refrains XD étrange
    Pour le documentaire des AKB j’ai été grave déçue, je reste sur vos premières paroles c’est pas du 60 pour cent c’est du 80 sur Yuko. Même Jurina qui mériterai qu’on parle plus d’elle passe à la trappe , akb c’est un ensemble de filles à quoi bon faire un film focus sur une seule.
    Pour les NMB c’est vrai que dans votre équipe ya pas vraiment de « spécialistes » on va dire et du coup j’avoue je le cache pas je suis un peu déçue j’aurai aimé qu’on en parle peut être un peu plus en général dans vos podcasts car je suis une fan NMB ^^ Mais ça n’enlève rien à la qualité de vos podcasts et je sais que le travaille fourni est baleze =)
    En tout cas continuez comme ça, c’est vraiment génial d’écouter votre équipe !

  • Flora

    Coucou ^^
    Merci pour ce super podcast que j’ai adoré =D
    J’ai bien aimé le single des Nogizaka et le clip de la A-side même s’il est spé x)
    Comme vous j’ai trouvé la chanson de la team BII génial avec ce cha cha du début et je suis contente que ma Miorin est enfin laissé tombé ses couettes elle fait plus adulte comme ça ^^

    Je viens de voir le documentaire traduit par Bloud (que je remercie au passage) et j’ai pensé tout comme vous que c’était décevant d’avoir des images vu et revu et qu’ils passent à côté de tant de choses. Je trouve par exemple que c’est idiot d’avoir montré une draftée de la team A, les deux draftées de la team K et pas les autres ^^ »

    Bref je vais de ce pas écouter le prochain épisode =D
    Bonne continuation à vous votre travail est toujours aussi génial et je me marre toujours avec vos trolls !