Podcast48

19
juillet
2015


Posté dans la catégorie Interview.

Permalink de l'article :
http://tinyurl.com/o39x7e8

Il est taggé en tant que...

[Japan Expo 16] Interview de Rilakkuma

Il était plutôt discret (pas de stand, ni d’évènement particulier) mais la célèbre mascotte de SAN-X Rilakkuma était bien présent cette année à Japan Expo. Un photocall avec un pattern Rilakkuma SNCF était disponible à la sortie du RER B et la 4ème de couverture du plan de Japan Expo était aux couleurs de Rilakkuma

IMG_3356

BIOGRAPHIE

Né en 2003, Rilakkuma fait partie d’une gamme de personnages créés par la société japonaise San-X. Ourson en peluche « kawaii » (mignon), véritable éloge de la paresse et du confort, il pourrait être l’égérie de la tendance « relax » dans un monde où le stress est roi. Gourmand, il aime déguster des choses sucrées qui le mettent de bonne humeur (pancakes, omelettes, pouding…). Il porte un zip dans le dos ce qui prouve que c’est un ours en peluche un peu mystérieux puisque son apparence pourrait n’être qu’un costume…

En quelques années, Rilakkuma a connu un immense succès au Japon et en Asie auprès de fans de l’esprit kawaii, de mode et de lifestyle, qu’ils soient adultes ou enfants. Après avoir conquis l’Asie, Rilak-kuma s’apprête aujourd’hui à s’installer de par le monde. Sa toute première escale aura lieu à Paris en juillet prochain durant la Japan Expo.

Nous en avons profité pour interviewer Masakazu Kuroda, Assistant Général Manager de SAN-X et Jérôme Laan, Art Director / New business development chez Sagoo.

Rilakkuma1

INTERVIEW

1/ Quand vous avez créé en 2003 Rilakkuma, qui signifie l’ours relax, cherchiez-vous à lui donner l’image de la mascotte antistress ou juste un ours kawaii ?

(Masakazu Kuroda) Je ne prévoyais pas l’effet anti-stress, je voulais seulement faire une mascotte mignonne

2/ A-t-il été créé en premier pour plaire aux enfants ou justement pour les adultes qui ont trop de stress dans leur vie quotidienne et qui veulent se relaxer ?

(Masakazu Kuroda) Au départ, il n’y avait pas réellement de cible particulière, donc tout le monde, des enfants aux adultes, étaient visés mais au final au Japon le succès fut rencontré avec les adultes surtout, donc nous avons réajusté notre marketing

3/ Comment expliquez-vous l’énorme succès de Rilakkuma alors qu’il existe de très nombreuses mascottes kawaii au Japon et même au sein de votre société San-X ?

(Masakazu Kuroda) C’est une question très difficile … Mais je pense que le charme de Rilakkuma est qu’il est très mystérieux, ce n’est pas tout à fait un ours mais un Kigurumi, donc on ne sait ce qu’il y a à l’intérieur de Rilakkuma. C’est la même chose avec Korilakkuma, qui a un petit bouton rouge, on ne sait pas ce que c’est, mais cela nous permet d’imaginer ce qu’il est vraiment. Ce sont ces éléments là qui font le mystère et le charme de Rilakkuma.

IMG_3359-

4/ 13 ans après sa création Rilakkuma débarque en Europe, et notamment en France début 2016. Pourquoi maintenant et pourquoi si longtemps après sa création ?

(Masakazu Kuroda) C’était le grand but pour Rilakkuma. On a commencé d’abord en Asie puis aux Etats-Unis et en fait ce fut la rencontre avec Sagoo qui fut la clé pour lancer et adapter en Europe la promotion de Rilakkuma.
Nous étions en train de franchir les étapes une à une pour le lancement et ce fut une chance de rencontrer Sagoo qui nous a permis enfin d’arriver sur le marché Européen

(Jérôme Laan) Concernant notre rencontre, je vais la garder secrète car elle nous est propre, ce fut une très belle rencontre, très humaine.
Le coté qui est très fort aussi dans cette marque, est que c’est une marque très familiale, ancré dans le classicisme japonais, et chez Sagoo c’est notre spécialité de travailler avec des marques alternatives, des marques qui sont ancrés dans le patrimoine culturel de chacun des pays pour lesquels on travaille et en ce sens c’était une évidence, en fait de représenter une marque comme celle-ci.
Après Paris, la France, il y a une très forte proximité avec le Japon même si c’est 2 pays très différents. On a une vraie culture de la famille, de l’éducation, du respect des valeurs qui est très fortes en chacun des pays qu’on retrouve de façon très différentes et du coup qu’on comprends et dans ce travail et ce partage avec San-X et Rilakkuma on retrouve cela au quotidien et on est très fier de travailler avec eux.

5/ Quelle est votre stratégie pour vous imposer sur le territoire français ? Comptez-vous uniquement distribuer des peluches et goodies ou également des livres pour enfants, dessins animés ?

(Jérôme Laan) Là encore ça rejoint ce que je disais précédemment, notre stratégie aujourd’hui va rester dans le respect total de la marque. On va instaurer Rilakkuma tel qu’il a débuté au Japon, de façon très comique, en travaillant uniquement sur des produits comiques, et tout d’abord et avant tout en travaillant sur un marché très premium.
Ce qu’on va essayer de développer d’abord c’est une stratégie, d’établir de grandes collaborations avec des marques qui bénéficient d’une très forte visibilité sur le marché français et européen et qui aussi cherchent à se développer sur ce marché de sorte de reproduire un effet d’écho entre le Japon, la France et l’Europe.

IMG_3371

6/ Est-ce que votre venue cette année à Japan Expo a été influencée par le succès des précédentes mascottes comme Kumamon, Funasshi ou bien encore Hello Kitty ces dernières années ?

(Masakazu Kuroda) La venue de Rilakkuma faisait plutôt parti du Business plan en France et en Europe qu’une influence des autres mascottes. Par rapport à ce qui a été vu avec Sagoo, c’était le meilleur moment pour Rilakkuma d’apparaître sur le marché.

(Jérôme Laan) C’est un peu la première prise de parole de Rilakkuma sur le territoire européen. C’est un choix stratégique car nous sommes en discussion avec des marques afin de faire de très belles choses qui vont arriver prochainement mais dont on ne peut pas parler à ce stade là. Nous sommes en train d’échanger de ça avec eux, afin de leur faire découvrir l’Europe à travers les produits de Rilakkuma et en ce sens là c’était effectivement la bonne occasion.

7/ Est-ce que si Rilakkuma est un succès en Europe vous pensez à exporter également vos nombreuses autres personnages comme Tarepanda par exemple ?

(Tout le monde) Oui bien sûr !

AUDIO
pour écouter l’interview complète sous forme de podcast audio rendez-vous sur le site de Road 2 Japan : ICI

IMG_3362

Liens Utiles
Japan Expo | Rilakkuma chez SAN-X | Rilakkuma chez Sagoo

  • Nikache

    Pouaaaaa Rilakuma *^* génial !!! Les questions sont vraiment sympas comme pour les autres interview, en effet vous avez essayer de poser des questions peu habituelles ^^ Merci pour l’interview !!!